BODADEG-VEUR 2017

Dalc'het e vo hor bodadeg-veur
d'ar Sadorn 1añ a viz Ebrel e Plouha (22)
er skolaj Jean-Louis Hamon
straed Dixmude
adalek 9e30 betek 4e30

Mard oc'h ezel eus ur gevredigezh lec'hel div yezh ha c'hoant ganeoc'h da gemer perzh, deuit e darempred gant ar sekretourva a-raok an 10 a viz Meurzh
02 56 35 51 21 
sekretourva@div-yezh.bzh

ASSEMBLEE GENERALE 2017

Notre assemblée générale se tiendra
le samedi 1er avril à Plouha (22)
au collège Jean-Louis Hamon
rue Dixmude
de 9h30 à 16h30

Si vous être membre d'une association locale div yezh et que vous souhaitez participer, prenez contact avec le secrétariat avant le 10 mars
02 56 35 51 21 
sekretourva@div-yezh.bzh

20 nov. 2015 26è anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant

Le vendredi 20 novembre 2015, Rémi Toulhoat, co-président de div yezh Breizh, participait à une conférence de presse à propos de la Convention internationale des droits de l'enfant, dont on fêtait le 26è anniversaire.

Un article est paru dans Le Télégramme, vous le trouverez dans son intégralité sur le site internet du journal.

Droits de l'enfant. Ratification réclamée par les bretonnants

20 novembre 2015/ Thierry Charpentier /

image: http://www.letelegramme.fr/images/2015/11/20/les-associations-de-defense-de-la-langue-bretonne-demandent_2625518_510x405p.jpg?v=1

Les associations de défense de la langue bretonne demandent que la France...
Les associations de défense de la langue bretonne demandent que la France ratifie l'article 30 de la Convention internationale des droits de l'enfant.

Aujourd'hui, le 26e anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant est célébré. Ce texte a fait progresser la protection de l'enfance. Reste qu'étonnamment, la France n'a toujours pas ratifié son article 30.

L'article 30 de la Convention internationale des droits de l'enfant dit ceci : « Dans les États où il existe des minorités ethniques, religieuses ou linguistiques ou des personnes d'origine autochtone, un enfant d'origine autochtone ou appartenant à une de ces minorités ne peut être privé du droit d'avoir sa propre vie culturelle, de professer et de pratiquer sa propre religion ou d'employer sa propre langue en commun avec les autres membres de son groupe ».

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/bretagne/droits-de-l-enfant-ratification-reclamee-par-les-bretonnants-20-11-2015-10856592.php#rrjWEdtmOGAeY8Hj.99