• Quelles réponses pour la RÉFORME du LYCÉE ?



    PARCOURS BILINGUE
     – enseignement général et Technologique
    circulaire 2017-072 du 12/04/2017 & contrat plan Etat Région 2015-2020

    QUEL STATUT de la langue régionale ?
    3h/sem pour tous les niveaux de collège et de lycée
    selon la circulaire 2017-072 du 12/04/2017 :
    Langue Vivante Régionale dans le PARCOURS BILINGUE, c’est :
    3 langues vivantes à l’entrée en 2nde :
    Langue Vivante Régionale : depuis la maternelle dans toutes les acquisitions et les apprentissages au même titre que le français (interdisciplinarité)
    Langue Vivante Étrangère 1 : depuis l’élémentaire
    Langue Vivante Étrangère 2 : depuis la 5ème
    Niveaux langue vivante Régionale
    > à l’entrée au lycée :B1 dans les activités langagières et B2 dans plusieurs d’entre elles en fin de cycle 4
    > en fin du lycée :B2 dans les activités langagières et C1 dans plusieurs d’entre elles

     
    QUEL INTITULÉ de la langue régionale ?

    avant la réforme > LV1 bis à l’entrée au collège et à l’entrée au lycée pour 3h/sem
    après la réforme > ? LVR ? LVA bis ?


    QUELLES DISCIPLINES en langue bretonne dans le TRONC COMMUN ?

    1 ou plusieurs Disciplines Non Linguistiques enseignée.s en langue bretonne - circulaire 2017-072 du 12/04/2017 

    > TRONC COMMUN – enseignement général et technologique et technologique STHR (Sciences et technologies de l’Hôtellerie et de la Restauration)

    en SECONDE – PREMIERE – TERMINALE

    • enseignement moral et civique(a)(b)
    • histoire-géographie (a)(b)
    • mathématiques (a), éducation physique et sportive (a) , etc …

    (a)        DNLs déjà enseignées en langue bretonne dans des collèges « pôle bilingue »
    (b)       
    DNLs déjà enseignées en langue bretonne aux lycées « pôle bilingue »

     
    Quels enseignements de SPÉCIALITÉ enseignés en langue bretonne ?

    1 ou plusieurs Disciplines Non Linguistiques enseignée.s en langue bretonne - circulaire 2017-072 du 12/04/2017 

     > enseignement de SPÉCIALITÉ – enseignement général

    en PREMIERE (4h) x3 au choix – TERMINALE (6h) x2 au choix

    1. Histoire, géopolitique et Sciences politiques… spécialité confiée à des professeurs d’histoire géographie, éventuellement à des professeurs de SES pour certaines interventions.
    2. Mathématiques
    3. Sciences de l’Ingénieur
    4. Arts
    5. Sciences de la vie et de la Terre

    Afin d’assurer la continuité de l’enseignement de la langue vivante régionale, nous demandons pour la voie générale, la création de

    la SPÉCIALITÉ : Langues, Littérature et Cultures Régionales (LLCR) sur la base de la spécialité Langues, littérature et cultures de l’Antiquité (LLCA).


    Quelle valorisation du PARCOURS BILINGUE aux épreuves du BACCALAUREAT  ?

    En langue régionale – ? (3 langues vivantes depuis la 5ème)
    Dans le Tronc commun ? (enseignement.s en langue bretonne : histoire-géographie, …)
    Dans les enseignements de spécialité en Première et en Terminale ?
    A l’oral ?
    A l’écrit ?
    Quel coefficient selon le choix LVB, LVC, Langue Vivante Régionale?


    Nous demandons pour le PARCOURS BILINGUE - voie générale et technologique :

    • Un statut pour langue bretonne (LV?) dans le parcours bilingue qui n’est pas une langue étrangère. Les enfants sont en immersion en breton et en français dans l’ensemble des acquisitions et des apprentissages tout au long de la scolarité de l’enfant.
    • La langue régionale en plus des 2 langues vivantes étrangères
    • Une ou +sieurs disciplines en langue bretonne dans le tronc commun.
    • Une ou +sieurs disciplines en langue bretonne dans les enseignements de spécialité
    • La création de la spécialité Langue, littérature et culture régionale (LLCR)
    • Un coëficient langue bretonne au Bac à la hauteur des exigences du parcours bilingue
    • La continuité du parcours bilingue pour les voies technologiques

     

    OPTION BRETON – enseignement général et technologique
    circulaire 2017-072 du 12/04/2017  & contrat plan Etat Région 2015-2020

    > l’option BRETON, c’est :

    pour des débutants
    en maternelle > Initiation à raison de h
    en élémentaire > Initiation à raison de h
    au collège > Option breton à raison de 2h/niveau du collège. Le niveau demandé est : A2 en fin de cycle 4 avec mention langue régionale
    au lycée  > Option breton à raison de 2h/niveau du collège. Le niveau demandé est : A2 en fin de cycle 4 avec mention langue régionale

    pour une poursuite dans le secondaire
    au collège > Option breton
    à raison de 2h/niveau du collège. Le niveau demandé est : A2 en fin de cycle 4 avec mention langue régionale
    au lycée  > Option breton à raison de 2h/niveau du collège. Le niveau demandé est : A2 en fin de cycle 4 avec mention langue régionale


    nous
    demandons pour l'OPTION BRETON - voie générale et technologique :

    • La création de la SPÉCIALITÉ : Langues, Littérature et Cultures Régionales (LLCR) sur la base des spécialités : Langues, littérature et cultures de l’Antiquité (LLCA) et Langues, littérature et cultures étrangères (LLCE)
    • Ouvrir la LVC breton à toutes les séries technologiques (ST2S-STL-STMG-STI2D-STD2A-STHR) et pas uniquement pour la série STHR
    • L’enseignement optionnel de LVC breton peut être choisi en plus de l’enseignement optionnel suivi par ailleurs, à l’exemple de LCA.
    • Un coëficient bonifiant pour la langue bretonne au Bac en LVC


    div yezh Breizh à Morlaix
    Conférence de Presse
    Mercredi 13 février à 13h45
    KLT – Skol Vreizh – quai du Léon
    29 000 MORLAIX

  • CARTE SCOLAIRE bilingue à l'école publique

    Malgré un contexte de baisse de la population scolaire sur l’Académie de Rennes, l’enseignement bilingue public se porte bien. Les familles de Bretagne choisissent majoritairement l’école publique pour la scolarité bilingue de leurs enfants. Depuis 2 ans (rentrées 2017 et 2018), la progression est ...

  • RENTRÉE SCOLAIRE 2018 - les chiffres

    L’enseignement bilingue dans le service public d’éducation continue sa progression, même dans les secteurs en perte de population scolaire et s’étend sur l’ensemble du territoire pour plus de proximité. 8563 élèves de la maternelle au lycée +7% par rapport à la rentrée 2017(+ 554 élèves) 195 établi ...